mercredi 11 juillet 2012

Festival OFF Avignon 2012 : Les Invisibles de Nasser Djemaï au Chêne Noir


Les invisibles de Nasser Djemaï

A la mort de sa mère, Martin part à la recherche de son père qu'il n'a jamais connu avec pour seul renseignement l'adresse d'un foyer pour vieux travailleurs immigrés. Il va certes découvrir l'identité de son père mais aussi le quotidien de travailleurs à la retraite, ceux qui ont participé à la croissance des Trente Glorieuses. Ils sont devenus des "Chibanis" ( des hommes aux cheveux blancs). Ils sont "invisibles"  dans  la société française qui les ignore ou les rejette, et ils sont devenus des étrangers sur leur terre natale. Pour réaliser sa pièce l'auteur Nasser Djemaï, metteur en scène français, d'origine algérienne, a recueilli pendant de longs mois le témoignage de vieux travailleurs immigrés. 
Cette pièce est un hommage à tous ces ouvriers exploités, volontairement ignorés, ces fantômes qui ont permis à la France de se relever de ses cendres au lendemain de la seconde guerre mondiale. Mais Nasser Djemaï veut tellement nous faire partager tous les détails de l'histoire de ces hommes que la pièce devient, à mon avis, trop démonstrative. L'auteur ne veut rien omettre des grandes dates de l'histoire : les massacres de 1945, l'enrôlement obligé dans l'armée française, les répressions pendant la guerre d'Algérie… il insiste sur l'exploitation scandaleuse des immigrés. Le propos me semblerait plus convaincant si Djemaï ne voulait pas tout dire dans une seule pièce. Et c'est dommage car les dialogues sonnent juste et la situation des chibanis nous touche. La distribution est homogène, les acteurs portent le texte avec conviction et talent.
Texte commun de Claudialucia et de Wens.


Les invisibles de Nasser Djemaï.
Théâtre du Chêne Noir.
Du 7 au 28 juillet à 16 heures.

1 commentaire:

  1. Comment faire passer un tel message dans si peu de temps? C'est tout un art en effet.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.