dimanche 25 février 2018

F Des : Etienne le lièvre des neiges


Paru aux éditions Brindefoli’vre, Etienne, Le lièvre des neiges, textes et illustrations de F. Des, est un petit livre à la jolie couverture dédié à tous les enfants amoureux de la montagne.

Le texte hésite entre le registre documentaire et le récit d’aventures.

Au niveau documentaire le jeune lecteur apprend que le lièvre blanc des neiges est « variable » c’est à dire qu’il sait s’adapter à la nature et changer de couleur, blanc en hiver, gris-brun en été. Le lièvre fait des cabrioles dans la neige, la marmotte termine son « hibernation », et il est temps pour le lièvre de « bouquiner «  c’est à dire «  de trouver une amoureuse ».


Le récit  : Etienne est un vantard et se dispute avec Victor, le renard roux. Mais bien vite il est pris au piège et menacé par son ennemi.  Parviendra-t-il à lui échapper ?


Le récit d'imagination ne m’a pas trop touchée car j’ai trouvé qu’il manquait d’originalité et je n'ai pas été sensible à l'humour de la dispute entre les deux animaux.

Logo d'Apolline

Ma petite fille Apolline a lu le récit des mésaventures du lièvre qui ne lui a pas déplu mais qui n'a pas provoqué de réflexions particulières. Nous avons surtout discuté de l’aspect documentaire, des animaux qui changent de couleur, du sens du verbe bouquiner dont elle ne connaissait qu’une seule acceptation.




Ce qu’elle a aimé ? Les illustrations et leurs couleurs comme celle très réussie du lièvre qui se détachent sur une lune énorme.




Merci à Dialogues croisés et aux éditions  Brindeli’vre


6 commentaires:

  1. on dirait que les dessins ont été faits par quelqu'un qui ne sait pas dessiner (mais qui s'en f... ;-)) proportions mal respectées, pattes mal placées, têtes mal restituées...
    Saint-Exupéry avouait ne pas savoir dessiner mais le faisait bien mieux ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai ! Son renard s'étire démesurément etc.. Mais il y a un charme dans les dessins dus,je suppose, aux couleurs. Dans l'ensemble, je n'ai pas emballée par ce livre.

      Supprimer
  2. Appoline a raison, les dessins (aquarelles ?)sont superbes ! J'aime beaucoup les coloris. Le coup de foudre n'est pas toujours garanti, mais c'est bien déjà quand un livre permet de discuter, de découvrir des choses ignorées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste; cette lecture n'est pas négative. Il y a des qualités que nous avons exploitées ma petite-fille et moi-même.

      Supprimer
  3. Cela permettra à Appoline de faire doucement des distinctions entre les livres qu'elle aura lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet ! Elle venait d'avoir deux coups de coeur et a donc été en retrait par rapport à celui-ci. Un qu'elle a déjà présenté dans ce blog : Cinq minutes et des sablés, l'autre qu'elle présentera une autre fois, j'espère, et qui est très beau : Albertus, l'ours du Grand large.

      Supprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.