jeudi 12 août 2021

Challenge Jack London : cinquième et dernier bilan

 

 Et voilà le dernier bilan du challenge Jack London que j'avais laissé ouvert pour ceux qui avaient manquéde temps et pour les passionnés. C'est Ta loi du ciné blog de Dasola qui a été le plus assidu et a clôturé la dernière lecture. Merci à lui ! Et merci à toutes et tous d'avoir participé à ce challenge et d'avoir partagé avec moi vos découvertes sur ce grand écrivain américain.

Nous avons été nombreux à découvrir toutes les facettes de son oeuvre et son étendue, oeuvre que l'on croit bien souvent limitée à ses récits du Grand Nord. Nombreux aussi à avoir été frappés par ses contradictions, socialiste engagé qui prône la fraternité et la solidarité mais raciste, marqué par le colonialisme, égalitaire mais qui a le culte de la survie du plus fort. Féministe pourtant et très en avance sur son temps  quant à sa manière d'envisager le rôle de la femme. Son épouse Charmian en est l'exemple ! Une oeuvre riche et prolixe écrit par un homme tourmenté, qui meurt jeune, détruit par ses excès !

Les participants au challenge 

 


Aifelle   Le goût des livres   

 
 
 
 
 
 

 

 

 


 
 
 
 
 

   



 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





 
 
 
 
 




  Electra La plume d'Electra




 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

7 commentaires:

  1. Merci pour ce challenge, qui m'a permis de découvrir Martin Eden (et je lirai d'autres London par la suite, j'ai pioché quelques idées au fil des lectures des participants). Et bravo à celles et ceux qui se sont régulièrement investi.

    RépondreSupprimer
  2. Tu es bien bonne de citer T&P ici - tant de lectures reportées !

    RépondreSupprimer
  3. Merci à toi pour l'organisation et pour ce bilan qui reste ainsi consultable à loisir !

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce challenge qui m'a permis de découvrir vraiment Jack London. Je compte bien le relire prochainement.

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour l'organisation du défi !
    J'avoue avoir essayé de lire Martin Eden et d'avoir lamentablement calé. Son livre le plus connu et adoré par plein de gens en qui j'ai confiance, mais le héros m'a agacé. Je pense que j'aurais dû le lire à 16 ans parce qu'il y a plein de passages qui m'auraient parlé à ce moment, et d'ailleurs il y a des pages qui m'ont beaucoup plu, mais il y a une certaine naïveté et des clichés (ah la rencontre avec la jeune fille !) (et le trouble de la fille devant la virilité d'Eden). Il y a un côté roman de jeune fille romanesque, très agréable certes, mais ça ne me parle plus du tout à présent ! En revanche, je comprends bien à quoi point London a pu se projeter et se construire à travers ce roman.

    RépondreSupprimer
  6. Merci ClaudiaLucia pour la prolongation, qui m'avait permis de bien participer (puisque j'ai mis un an à démarrer)!
    Depuis mai 2021, j'ai encore croisé et acheté quelques "10-18" oranges chez des bouquinistes, je ne les ai même pas tous lus, ce sera pour une prochaine fois...
    (s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola

    RépondreSupprimer
  7. Merci Claudia pour ce challenge. J'ai un peu honte car je n'ai rien publié ni lu parce que je me suis lancée dans les étapes indiennes :-( désolée...

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.