dimanche 28 février 2021

La littérature latino-américaine

 

Le mois de la littérature Latino-américaine d'Ingammic et Goran vient de se terminer. Je suis loin d'avoir lu tous les livres que j'avais mis de côté mais déjà commence le mois de la littérature des pays de l'Est de Goran, Eve et Patrice. Alors il me faut arrêter pour aller vers d'autres horizons, non sans remercier les initiateurs de cette incursion vers l'Amérique latine, des belles et fortes découvertes que j'ai pu faire au cours de ce mois de Février !

 Je fais ici le bilan des livres lus non seulement pendant ce mois mais aussi avant, dans le passé. C'est une littérature que je connais mal mais, bien sûr, j'y retournerai ! Je note en vert les livres que j'ai lus ce mois-ci,  mes deux coups de coeurs, plus les trois livres que je préfère à côté de ces deux coups de coeur. Ce qui n'empêche pas que les autres soient intéressants.


Argentine

 


Salva Almeda : Les jeunes mortes

Hernan Diaz : Au loin

César Aira : Le testament du magicien Ténor

 Alberto Manguel : dans la forêt du miroir (citation)

 Silvia Baron-Supervielle : Lectures du vent

 Brésil


 

 

 

 

 

 


Paulo Coelho : Le pèlerin de Compostelle (2)

Paulo Coelho : le pèlerin de Compostelle (1)

Betty Mindlin : Carnets sauvages chez les Surui du Rondônia



Chili


Pablo Neruda (avec Rimbaud et Gamboa) Nous entrerons aux splendides villes

Pablo Neruda : Oh ! longs trains de nuit

Francis Coloane : Le dernier mousse

 

Colombie



 

 

 

 

 

 

Santiago Gamboa : retourner dans l’obscure vallée (4)

William Ospina : Le pays de la cannelle

Cuba

Alejo Carpentier : Le siècle des lumières (coup de coeur 2)

Leonardo Padura : Les brumes du Passé (Citation)

Leonardo Padura : Les brumes du passé


Guatemala



 

 

 

 

Eduardo Halfon : Deuils

Haïti 





Mexique

 

Carlos Fuentes :  En inquiétante compagnie

Guillermo Arriaga  : Le sauvage (5)

Guillermo Arriaga : Mexico quartier sud 

Homero Arejdis :  Le temps des anges

Pérou



 

 

 

 

 

 

 

Mario Vargas Llosa : la fête au bouc (3)
 

Jose Maria Arguerdas : Diamants et silex (coup de coeur 1)







 



8 commentaires:

  1. impressionnant!
    et oui, une bien riche littérature...

    RépondreSupprimer
  2. je connais peu cette littérature aussi, ton récapitulatif va me donner de nouvelles idées!

    RépondreSupprimer
  3. Ce fut un beau voyage, je te remercie pour les découvertes littéraires et artistiques. J'aime particulièrement ce continent. Je clos le mois avec Alberto Manguel et son amour des livres. Comme toi, maintenant, je m'en vais à l'Est avec plaisir et intérêt.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce récapitulatif ! Je ne les ai pas tous lus mais beaucoup d'entre eux, certains je les connais, tu le sais, par la poésie.
    Images et couleurs irremplaçables dans ces pays, dictatures , pauvreté et religions/rites en fond de tous les écrits.
    merci beaucoup, je te suivrai vers l'Est avec plaisir !

    RépondreSupprimer
  5. Tout ça. Je n'y connais pas grand chose, ce sera pour une prochaine fois que je pencherai sur la littérature sud-américaine...

    RépondreSupprimer
  6. Quelle modestie, je trouve que ta liste de titres n'est déjà négligeable. Je viendrai y piocher des idées pour le futur dans tous les cas. Merci pour ce récapitulatif sous forme de cartes, c'est très utile notamment pour resituer les pays d'Amérique Centrale !

    RépondreSupprimer
  7. Tu as drôlement bien travaillé! Et tu m'as donné envie de retourner (livresquement) à Cuba. Je suis en train de lire Hérétiques de Padura. On va se retrouver sur l'Europe de l'Est

    RépondreSupprimer
  8. Je suis loin d'avoir lu autant de choses que toi, mais j'ai aussi beaucoup apprécié de me secouer les puces pour explorer ce territoire qui m'était complètement inconnu jusqu'à présent.
    Comme beaucoup, je te suis en Europe de l'Est, où je me sens un peu plus à l'aise. J'ai hâte de lire tes billets.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.