dimanche 15 janvier 2012

Terry Prachett : Les romans du Disque-Monde

C'est en 1983 que Terry Prachett, auteur de Fantasy, écrit le premier volume des Annales du Disque-Monde. Le Disque-Monde est  univers imaginaire où règnent les personnages traditionnels de la Fantasy, fées, sorcières, trolls mais détournés par l'absurde et le comique. A travers cet univers Terry Prachett écrit une satire de la société où l'homme et ses comportements sont analysés et tournés en dérision.
Terry Pratchett étant un écrivain très prolixe, j'ai pioché un peu au hasard dans les dizaines de romans qu'il a écrits sur le Disque-Monde, ceux-ci étant divisés en cycle.
j'ai choisi dans le cycle des sorcières une saga pour adolescents qui raconte l'histoire d'une petite fille  Tiphaine Patraque qui vit sur le Causse. Et oui, c'est une sorcière du calcaire même si, comme chacun sait,il s'agit pierre un peu molle sur laquelle  la magie ne prend pas ( en principe!).

Jai lu les deux premiers de la série : Les Ch'tits d' hommes libres  (1) et Un chapeau de ciel (2).


Dans Ch'tits hommes libres, Tiphaine Patraque a neuf ans. Elle est la petite fille de Mémé Patraque, une sorcière qui veille sur le Causse et possède une grande science pour soigner les moutons. Tiphaine, elle, a un art particulier pour fabriquer le fromage. Mais le jour où la Reine enlève son petit frère Tiphaine se met en colère. Elle part à la recherche de l'enfant dans un royaume de neige peuplé de cauchemars qui ont toutes les chances - je veux dire les malchances- de devenir vrais. Elle est aidée en cela par la bande des Mac Nac Feegle appelés aussi Pictsies ou Ch'tits hommes libres. Bref! La vaillante Tiphaine armée de sa poêle à frire devient leur Kelda (leur reine) juste le temps nécessaire à récupérer son frère et au passage un autre garçon, le fils du baron, enlevé lui aussi.

Dans Un chapeau de ciel, Tiphaine a 11 ans. Elle a convaincu ses parents de la placer comme "domestique" chez une vieille dame pour l'aider dans les tâches ménagères, en réalité pour apprendre à devenir sorcière.
 Mais être sorcière, c'est avant tout rendre service aux autres,soigner les maladies et couper les ongles de pieds (malpropres) du vieux voisin valétudinaire. Rien d'exaltant. Cependant quand un dangereux Rucheur s'empare de l'esprit de Tiphaine, il faudra tout le courage et le talent de la fillette, toute la force des Mac Nac Feeegle (imbattables quand ils ne s'arrêtent pas dans un cabaret) et la magie de la plus grande sorcière de tous les temps, Maîtresse Ciredutemps, pour vaincre l'horrible monstre.

Les Mac Nac Feegle sont hilarants, voleurs, menteurs, ivrognes, aimant la bagarre plus que tout! Ils ont un petit pois à la place du cerveau. Ils me rappellent les personanges secondaires des films de John Ford! Ils parlent un drôle de langage (bravo au traducteur Patrick Couton) langage, qui, contrairement à ce que certains croient n'a rien à voir avec du Picard ou du Ch'ti. Lisez-les à voix haute, vous le comprendrez! Certains passages sont d'une drôlerie irrésistible comme lorsque Jeannie la Kelda se met dans la tête d'apprendre à lire à son mari Rob Deschamps.
Tiphaine est une petite fille qui a du caractère et même parfois un (sale) caractère. Elle est curieuse de tout, apprend les mots dans un dictionnaire  et on suit ses aventures avec intérêt. On apprend aussi que la magie ne peut remplacer l'observation, la réflexion et qu'elle doit aider à secourir les autres.
Ces deux livres sont des petits bijoux d'humour décalé à lire sans modération, maman et fille (mais je suppose que cela peut plaire aussi aux garçons), pour un beau partage de lecture, d'émotion et de rire.


Un échantillon du langage des Ch'tits
Malheureusement les Pisctsies étant des individualiste forcenés, chacun avait son propre cri de guerre et Tiphaine ne put ne décrypter que quelques- uns dans ce vacarme :
Qui'ls prennent la vie mais pwint la culotte!
-Et vlan, six sous de mwins!
- Vous preneuz la grand-route et mi vot portaefeuye!
- Peut en resteu que mille!
-Ah! maeteuz-vos cha dans l'trakkan!
.. mais les voix s'unirent peu à peu en un seul rugissement qui ébranla les murs.
-Ni rwa! Ni rinne! Ni djeus! Ni maets! Fini de s'faire avwar!
 
Quelques passages :
Les Mac nac Feegle forment la plus dangereuse des espèce de fées, surtout quand ils sont soûls.  ils volent tout ce qui n'est pas cloué. Si c'est cloué, ils volent aussi les clous. Malgré tout ceux qui ont réussi à les connaître et à survivre affirment qu'ils sont aussi étonnamment loyaux, forts, tenaces, braves et qu'ils ont, à leur façon de la moralité. ( Par exemple , ils ne volent pas ceux qui ne possèdent rien. )
Ce batracien, autrefois avocat (un avocat humain; les batraciens s'en passent sans peine), avait été transformé en, crapaud par une marraine fée qui comptait le changer en grenouille mais faisait mal la différence entre les deux. Il vivait désormais dans le tumulus, où il mangeait des vers et donnait un coup de main aux Feegle pour les sujets de réflexion difficile.
Challenge de Calypso avec Le mot Monde dans le titre


Challenge de Aymeline

12 commentaires:

  1. J'avais commencé à lire la série par le début mais j'ai sature au bout de deux ou trois tomes. C'était très drôle mais lourd sur les bords. Au niveau fantaisie, trouvailles magiques, il y avait tout de même des choses étonnantes !

    RépondreSupprimer
  2. @ Urgonthe : Je n'ai lu que les deux premiers. Peut-être faudrait-il s'arrêter là? Effectivement, il y a beaucoup de trouvailles et j'y ai trouvé des qualités certaines. Mais il faudrait le lire avec une enfant pour voir comment il réagit..

    RépondreSupprimer
  3. Cela m'a l'air très intéressant : je vais essayer de voir si cela intéresse ma fille (10 ans) de lire cette saga avec moi :-) bonne soirée

    RépondreSupprimer
  4. @ Valentyne : Tu nous diras, ce qu'elle en a pensé!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cette participation :) Je n'ai jamais lu le disque-monde mais j'ai beaucoup aimé le peuple du tapis de Pratchett. Il faut absolument que je commence à lire cette série !

    RépondreSupprimer
  6. Terry Pratchett est un génie.
    J'ai lu toute la série des Annales du Disque-Monde parue en édition de poche (Pocket) et les 28 bouquins sont dans ma bibliothèque !
    Il ne faut pas confondre les Annales du Disque-Monde avec les Romans du Disque-Monde.
    Le seul Roman du Disque-Monde que j'ai lu c'est Le Fabuleux Maurice et ses rongeurs savants. C'est une fabuleuse parodie du "Joueur de flûte de Hamelin" des frères Grimm.
    Les deux romans que tu présentes m'ont l'air très attrayants. Petite réserve cependant quant à lortograg fonétic qui risque de dérouter les jeunes lecteurs, voire de les rebuter.
    Personnellement j'ai parfois du mal avec cette particularité des personnages du Disque-Monde quand ils ont, soit un sfeu su la langue, soit un accent à couper au couteau !

    RépondreSupprimer
  7. j'ai beaucoup de mal avec les mondes imaginaires, je ne te suivrai pas sur cette voie.

    RépondreSupprimer
  8. Cette série ne m'a jamais tentée, et pourtant, je sais qu'elle plait beaucoup !

    Merci d'avoir participé à cette session. :)

    RépondreSupprimer
  9. Aymeline : Prachett est manifestement un des grands de cette littérature. C'est pourquoi je voulais le découvrir.

    RépondreSupprimer
  10. @ Tiulia : les annales du Disque-Monde ont l'air de s'adresser exclusivement aux adultes, non? L'orthograf fonetic, on s'y fait! peut-être est-ce un peu difficile pour les enfants.

    RépondreSupprimer
  11. @ miriam : beaucoup de personnes ont du mal avec les mondes imaginaires et puis c'est souvent considéré comme une littérature inférieure. Ce qui est bien dommage car cela exclut Homère!

    RépondreSupprimer
  12. @ Calypso : Ma foi, ce qui est bien, c'est que ton challenge m'amène vers toutes sortes de directions. Et j'aime bien être surprise!

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.