mercredi 25 janvier 2017

Venise, la cité des Doges/ La sorcière de Venise

Voyage à Venise en décembre 2010

Je pars à Venise pour le festival le 18 Février.  Un peu peur d’être déçue, peur que  les vénitiens costumés soient peu nombreux sur la place Saint Marc, que l’évènement ne soit plus qu’une attraction touristique dépourvue de son sens et de sa beauté. Mais….
Mais Venise, je me suis promis de la connaître en toutes saisons. Mon dernier voyage remonte au mois de Décembre 2010 et cette fois-ci j’y retourne avec ma petite fille. Je veux voir ses six ans émerveillés par cette ville magique.

Avant de partir, je lui ai offert ces deux livres pour enfants.

Venise, la cité des doges



Venise, la cité des doges de Viviane Bettaëb , illustrations de Bruno Fourrure. Il s’agit d’un album de 12 pages pour les enfants de 7 à 10 ans paru aux éditions Giboulées.

« Comme si vous y étiez, entrez dans Venise, la Cité des Doges, et découvrez cette ville nénuphar. Sur les bords du Grand Canal, un palais somptueux ouvre ses portes. Une foule masquée venue admirer les jongleurs et les acrobates fête le Carnaval sur le pont du Rialto. Mais la nuit tombe. Allons vite à l'opéra de la Fenice, le grand rideau rouge se lève déjà ! »

Léonie adore les découpages en pop-up qui lui permettent de se promener dans la ville, sur la place San Marco, sur le Grand Canal avec ses palais, la Ca d’Oro ou sur la scène de la Fenice.  Par contre le texte lui passe au-dessus de la tête, trop pédago.  Elle préfère de loin, les illustrations qui ont le mérite de présenter l’extérieur et l’intérieur d’un lieu (comme la cathédrale Saint Marc) et de la familiariser avec ce qu’elle va découvrir, lui donner l’envie de la découverte.
Il est vrai, aussi, qu’en ce moment sa grande question existentielle n'est pas la date de la construction de Venise ou son histoire mais : quelle famille de verres filés vais-je acheter ? des chats ou des crocodiles?

Ce que j’ai trouvé intéressant aussi c’est la carte avec  les quartiers de la ville et le petit additif qui, à la fin du livre, forme un mini-guide de Venise.

La sorcière de Venise


La sorcière de Venise de Anne-Sophie Sylvestre (illustrations de Flavia Sorrentino) paru aux éditions Eveil et découverte est un recueil de contes sur la Befana, la sorcière de Venise, qui le jour des rois distribue des bonbons aux enfants sages et du charbon à ceux qui ne le sont pas.
 Le livre est destiné aux enfants à partir de 6 ans.


Il y a dans la ville de Venise une sorcière grande et maigre, qui a le talent de se glisser dans les cheminées pour apporter des bonbons aux enfants le jour de la fête des Rois, elle s'appelle la Befana. Je suis la Befana. Et je trouve que la vie de sorcière à Venise est extraordinairement imprévisible. Et 2 contes de sorcières : Marie Charivari ; Claire Princesse Grenouille.
Connaissant l’amour de la petite fille pour les sorcières (un jour, elle en a rencontré une vraie dans les rues d’Avignon pendant le festival) il fallait qu’elle fasse connaissance avec la Befana. En fait, elle a été immédiatement rassurée parce qu’il paraît (je ne sais pas, je ne la connais pas personnellement) que la Befana est gentille et qu’elle remplace le charbon par du réglisse. 


J’ai aimé en particulier le récit sur la Befanita, une petite fille trouvée dans la prison des Plombs par la Befana qui l’a recueillie et adoptée. C’est dommage qu’il n’y ait pas une carte de Venise dans le livre car le conte nous fait découvrir la ville et l’on pourrait suivre le parcours de la sorcière sur les toits  quand elle passe par les cheminées pour distribuer les confiseries aux enfants.
Même si le conte est intéressant, le style n’est pas très direct pour une enfant de 6 ans et nous n’avons pas lu l’histoire jusqu’au bout. Le plaisir a été de mettre un marque-page comme le font les adultes. Nous continuerons la lecture bientôt.


19 commentaires:

  1. Des touristes, il y en a toujours à Venise!Il faut les oublier....tu vas te régaler!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce ne sont pas les touristes qui me gênent; j'en suis une ! Mais ce serait l'absence de masques.

      Supprimer
  2. Quelle chance ! Il y a forcément de la magie à cette période-là, même si le tourisme a en partie gâché la fête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère ("la magie en cette période-là") et puis il y aura encore et toujours Venise !

      Supprimer
  3. Il y a beaucoup moins de touristes après 18 h ... Loge en ville, j'espère!

    RépondreSupprimer
  4. tous les amis autour de moi qui ont eu la chance de voir le carnaval sont revenus enchantés, certes il y a un monde fou mais je crois que c'est magnifique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me fais plaisir ! J'ai vu un film dans You tube où l'on ne voyait que deux ou trois personnages costumés, entourés de touristes qui les photographiaient. Il faut croire, d'après ce que tu me dis, que cela ne rend pas compte de tout l'évènement.

      Supprimer
  5. Quelle chance tu as, d'aller à Venise! Et quelle chance on a, de t'y suivre grâce à ton blog! Merci pour ces deux découvertes jeunesse!

    RépondreSupprimer
  6. Quelle chance tu as d'aller à Venise! Et quelle chance on a de t'y suivre grâce à ton blog! Merci pour ces deux belles découvertes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais ! c'est vraiment une chance ! Et j'essaierai de prendre des photos pour vous en faire profiter.

      Supprimer
  7. Bon voyage !
    Merci pour le partage !
    Je retiens le livre de contes sur la Befana et la Befanita !!!

    RépondreSupprimer
  8. Les yeux de ta petite-fille vont briller, je vous souhaite un beau voyage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison ! Je crois qu'elle va être émerveillée.

      Supprimer
  9. Je me note "La sorcière de Venise" surtout, même si l'autre titre a l'air intéressant aussi... peut-être plus tard quand on y retournera avec nos puces. Profitez bien de ce voyage en famille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La sorcière de Venise, son intérêt dépend, je suppose, de l'âge de l'enfant.

      Supprimer
  10. une belle invitation au voyage! J'espère que tu seras agréablement surprise!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'espère que le carnaval aura encore de quoi me surprendre !

      Supprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.