dimanche 23 avril 2017

Hiawyn Oram : La sorcière aux trois crapauds


Ma petite-fille est en CP. Elle vient juste d'avoir 7 ans et va commencer à participer à mon blog pendant les vacances pour vous faire partager ses lectures.  Elle a choisi pour pseudonyme son deuxième prénom : Appoline

Ma librairie sera désormais le blog de la petite-fille et de sa grand-mère, le lieu de rencontre d'Appoline  et Claudialucia.

 

 Titre du livre :

La sorcière aux trois crapauds

………………………………………

Auteur du livre : Hiawyn Oram

Illustrateur : Ruth Brown

………………………………………

Edition : 
Gallimard Jeunesse

Collection :
 Folio cadet premières lectures

………………………………………

Résumé de la quatrième de couverture

Toute-Douce doit rapporter à ses deux méchantes soeurs Toute-Vilaine et Toute-Méchante l'un des trois crapauds de l'horrible sorcière Baba Yaga. Pour cela elle devra effectuer trois tâches impossibles.

Un conte de fées dans la tradition russe.
…………………………………………

La phrase que j’ai préférée :

"Je sais déjà laquelle des trois viendra bientôt me rendre visite, dit la sorcière."
……………………………………………

J’ai trouvé l’histoire :

Passionnante Intéressante Ennuyeuse

Amusante Inventive Triste    émouvante  effrayante

Réelle Imaginaire Historique

 ……………………………………………

Ce que j'ai aimé dans l'histoire :

J'ai aimé la petite poupée de Toute-Douce parce qu'elle était magique; c'est sa maman qui lui a donnée quand elle est morte.

J'ai aimé les pattes de poule de la cabane de Baba Yaga

La morale de l'histoire : Je savais déjà qu'il fallait être gentille mais pas trop, trop, trop, parce que sinon on se fait marcher sur les pieds.

……………………………………………

J’ai aimé l’histoire :

Un peu    Moyennement   beaucoup   Un coup de coeur

J’ai aimé l’illustration :

Un peu    Moyennement   beaucoup   Un coup de coeur


Fiche 2 : Appoline

Avis de la grand-mère :   Ce livre est l'adaptation du conte traditionnel russe : Vassilisa la Belle. Apolline connaît bien le conte qu'elle a vu deux fois, sur la scène, au festival d'Avignon. C'est peut-être pour cela qu'elle a moins aimé cette version résolument moderne qui l'a surprise. Pour ma part, j'ai apprécié la morale détournée du conte qui dit aux filles que c'est bien d'être gentilles mais qu'il ne faut tout de même pas l'être trop. Un discret message féministe ! Les illustrations sont très belles et réalistes : la sorcière Baba Yaga est assez effrayante !

5 commentaires:

  1. Deuxième participation et une critique bien affirmée!

    RépondreSupprimer
  2. Oui, elle est plus précise que la première fiche ! Si elle y prend goût, elle pourra apprendre à développer !

    RépondreSupprimer
  3. Rien que le mot Baba Yaga, bien connu donne envie de lire le livre à un enfant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Baba Yaga et sa maison aux pattes de poulet est un grand classique;quand elle a vu le conte transposé au théâtre, ma petite fille a eu la peur de sa vie ! Que de cauchemars ! Ce qui ne l'a jamais empêchée de vouloir revoir ou relire le conte !

      Supprimer
  4. Bonjour, Appoline, j'espère que tu t'amuses bien avec tes fiches de lecture. Ta grand-mère sait quoi choisir !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.