samedi 29 avril 2017

Sophie Palovsky : Olga, la petite matriochka






Ma petite-fille est en CP. Elle vient juste d'avoir 7 ans et va commencer à participer à mon blog pendant les vacances pour vous faire partager ses lectures.  Elle a choisi pour pseudonyme son deuxième prénom : Appoline
Ma librairie sera désormais le blog de la petite-fille et de sa grand-mère, le lieu de rencontre d'Appoline  et Claudialucia.


Titre du livre :

Olga, la petite matriochka
…………………………………………

Auteur du livre : 

Sophie Pavlovsky

Illustrateur : 

Julie Lesgourgues

………………………………………………

Edition : 

Nathan / premiers romans dès 6 ans

………………………………………………

Résumé de la quatrième de couverture

Olga est la plus petite des matriochkas : elle se cache dans Irina, qui s’emboîte dans Invanka, qui se cache dans Natalia, elle-même dissimulée dans Natacha. Olga est celle que les enfants préfèrent, mais elle est malheureuse, car elle ne s’ouvre pas et elle veut comprendre pourquoi !!

………………………………………………

La phrase que j’ai préférée : 

"La maison du menuisier était facile à repérer : du bois était entassé devant la porte et elle sentait bon la sciure."
………………………………………………

J’ai trouvé l’histoire :

Passionnante Intéressante Ennuyeuse

Amusante Inventive Triste, émouvante  effrayante

Réelle Imaginaire  Historique

 …………………………………………………………

J’ai aimé l’histoire :


Un peu moyennement Beaucoup  un coup de coeur

J’ai aimé l’illustration :


  Un peu  moyennement  Beaucoup  un coup de coeur

…………………………………………………………

La morale ou le sens de l’histoire

J’ai aimé la petite matriochka car elle est jolie, et elle est toute seule. A la fin, elle n’est plus triste parce que tout le monde lui dit que ce n’est pas grave si elle est toute petite, toute seule et différente. Elle s’aperçoit qu’en fait elle a beaucoup d’amis et beaucoup d’amour.

 fiche n° 3 : Appoline

L'avis de la grand-mère :

 Une adorable petite histoire bien à la portée de l'enfant sur la quête du sens de la vie et l'acceptation de la différence. Olga, la petite matriochka, est toute petite et elle ne s'ouvre pas comme ses grandes soeurs. Pourquoi n'est-elle pas comme les autres? Il lui faut partir pour le découvrir.  Au cours de son voyage, elle apprend qu'elle a bénéficié de la plus grande attention de la part des artisans qui l'ont confectionnée avec amour. C'est le tilleul, le bois dans lequel elle a été taillée, qui lui donnera la réponse. La petite matriochka comprend qu'elle a un rôle à jouer dans ce monde, qu'elle aussi est importante. Elle prend conscience de sa valeur malgré sa différence et retourne dans sa famille pour y vivre heureuse. Les très jolies illustrations vivement colorées, paysages enneigés, isbas, poupées en bois et personnages russes, sont un plaisir pour les yeux ! Un livre à lire et relire pour réfléchir tous ensemble, petits et grands !
 Ma phrase préférée : Tu ne caches pas une plus petite matriochka, mais un grand arbre et tous ses secrets, prends-en bien soin."

4 commentaires:

  1. Félicitations à Appoline. J'ai moi-même deux petits-enfants de 13 et 10 ans mais la lecture semble être à mille lieues de leurs préoccupations. Bravo à Appoline.

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Appoline! j'adore les matriochkas! (sauf celles qui ont la tête de Poutine, j'en ai vues

    RépondreSupprimer
  3. j'ai un petit fils de huit ans, mais pour le moment, il n'aime pas lire! et deux autres petits enfants qui ont trois ans : la fille aime qu'on lui lise des histoires. Peut-être sera elle lectrice? En attendant, je note les titres proposés par Apolline.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite. Votre message apparaîtra après validation.